formation vtc à lyon

Accéder au métier de chauffeur VTC

Le métier de chauffeur VTC vous intéresse ? N’attendez pas longtemps pour faire le nécessaire et y accéder. Sachez que ce métier est réglementé et tous ceux qui s’y intéressent n’y accèdent pas forcément. Le chauffeur VTC doit répondre à un profil bien précis et doit réussir à l’examen VTC.

Passer l’examen VTC

Pour devenir chauffeur VTC, la possession d’une carte professionnelle VTC s’impose. Cependant, seuls ceux qui réussissent l’examen VTC obtiennent cette carte. Cet examen regroupe plusieurs modules et vous devez maîtriser chacune d’elles pour avoir une chance de réussir. Le cas échéant, vous risquez de repasser plusieurs fois l’examen VTC.  Deux options s’offrent à vous pour bien vous préparer à l’examen VTC. Soit vous vous informez en ligne, soit vous cherchez des documents et manuels intéressants à travers les bibliothèques. Vous pouvez également choisir de suivre une formation VTC dispensée par un organisme agréé par la préfecture. Cette formation n’est pas obligatoire, mais vous gagnerez à y participer, car vous y aurez toutes les informations dont vous avez besoin pour passer l’examen. À noter que la formation VTC n’est pas donnée, mais elle reste conseillée. Qui  plus est, une formation continue dispensée par le même centre est obligatoire tous les 5 ans pour tout chauffeur VTC. Grâce à la formation VTC, vous pouvez réussir aisément l’examen VTC et il vous reste à attendre la délivrance de votre carte professionnelle VTC.

Se procurer un véhicule répondant aux exigences de la profession

Une fois que vous obtenez votre carte professionnelle VTC, vous pouvez choisir de travailler à votre compte ou encore de devenir salarié auprès d’une agence VTC. Si vous choisissez de travailler en tant que salarié, vous aurez juste à répondre à une offre d’emploi et démontrer vos compétences en tant que chauffeur VTC.  En revanche, si vous décidez de travailler à votre compte, vous devez vous procurer un véhicule répondant aux exigences de la profession. À noter que le véhicule utilisé dans le cadre du transport VTC doit être récent (moins de 10 ans). Elle doit également offrir toutes les commodités nécessaires afin de garantir le confort des clients. L’entretien est également effectué au quotidien afin que la voiture ne tombe pas en panne pendant les heures de service. L’agence ou le propriétaire des véhicules utilisés dans le cadre du transport VTC s’assurent que ces derniers offrent le maximum de confort aux clients.

Choisir son statut professionnel

Après avoir obtenu la carte VTC et après avoir ouvert votre propre agence VTC, vous devez choisir un statut professionnel. Si vous ne comptez utiliser qu’une voiture et que vous allez assurer les services de transport, le statut d’auto-entrepreneur convient parfaitement pour commencer. En revanche, si vous souhaitez tout de suite ouvrir une petite entreprise VTC, il est préférable de se tourner vers un statut d’entreprise. Afin de mieux faire votre choix, n’hésitez pas à vous informer auprès d’une connaissance qui est déjà dans le domaine. Vous saurez alors quel statut professionnel vous convient au mieux.

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *