tourisme spatial

La Russie sur les pas du tourisme spatial

Le tourisme spatial reste l’un des projets incroyables de la Russie. Plusieurs entreprises font leur entrée dans ce secteur afin de confirmer cette tendance en 2020. On peut citer entre autres : Virgin Galactic, Blue Origin, SpaceX sans oublier CosmoCourse, une agence russe.

La Russie et la conquête spatiale, une vieille histoire

L’Histoire montre que la Russie et les États-Unis sont les deux principales nations à se livrer une guerre sans fin dans cette conquête. La Russie a fait le premier pas en envoyant en 1957, un être vivant pour la première fois dans l’espace. Ensuite, elle enchaîne en 1961, avec l’envoi du premier humain dans l’espace. Cet homme s’appelait Youri Gargarine.

Ne souhaitant pas faire partit du reste de l’histoire, les États-Unis envoient en 1969, le premier homme sur la Lune. Neil Armstrong était son nom. Cet acte commis par les Américains n’a pas fait reculer la Russie à propos de son projet de conquérir l’espace et de tourisme spatial. Elle a continué par travailler pour la mise en œuvre de ce projet. Ce qui excite et suscite la participation des pays comme la France, le Japon, le Royaume-Uni, l’Inde et la Chine sur ce projet.

Maître en matière de tourisme spatial : Le géant CosmoCourse

L’entreprise CosmoCourse est une branche appartenant au groupe UMMC ayant pour actionnaire majoritaire le milliardaire Iskander Makhmudov. On compte également parmi les branches du groupe, l’entreprise ferroviaire Transmahholding (TMH), présidée par Andrey Bokarev, homme d’affaires de l’industrie russe. Le nom de cette structure (CosmoCourse) définit concrètement l’objectif des Russes dans ce projet, qui est de concurrencer considérablement les agences américaines.

En effet, le but de CosmoCourse est de mettre à disposition du monde, un service touristique de voyage dans l’espace. Elle compte atteindre cet objectif d’ici 5 ans avec 6 passagers maximum par navette. Ces passagers devront atteindre entre 180 et 220 km d’altitude à chaque vol. Le vol durera 15 minutes à compter de 5 minutes à passer en apesanteur. Le coût du voyage est chiffré entre 200 000 et 250 000 dollars par passager. Souvenons-nous que la structure spatiale russe avait vendu le billet entre 2001 et 2009 à environ 35 millions de dollars, pour envoyer des voyageurs dans la station spatiale.

Iskander Makhmudov derrière l’agence CosmoCourse : quels sont leurs adversaires ?

Contrairement aux États-Unis, CosmoCourse est le chef d’orchestre du tourisme spatial en Russie avec à la tête Iskander Makhmudov. En effet, la structure russe n’a pas de réels concurrents dans ce secteur. Néanmoins, plusieurs autres entreprises se profilent à l’horizon pour agir dans ce domaine. Par exemple, on peut citer Sputnix qui produit de petits satellites, S7 Space spécialisé dans le lancement de fusés, sans oublier StartRocket et Lin Industrial.

Pour l’heure, CosmoCourse reste la seule structure russe à tenir tête aux agences américaines.

À noter : exemple de source de financement d’une entreprise

Capital social

Il est recommandé de fixer un montant de capital social qui correspond au projet à entamer. Il représente, la première source de financement d’une entreprise et contient également les informations concernant l’apport des associés lors de sa création. À ne pas confondre avec actif social.

Le partage du capital social n’est pas à négliger, car il influence directement le développement d’une entreprise. Les associés ont le choix d’apporter à la création de la société, des apports en nature, des apports en numéraire ou des apports en industrie. L’apport en industrie ne rentre pas dans le capital social, car il ne sert pas à financer un projet. De ce fait, celui qui apporte n’aura pas de représentation vis-à-vis de son apport.

Il peut arriver que les associés retirent leurs placements compte tenu de la situation de la société dans l’instant. Par exemple, si la société connait une faillite ou était sur le point d’être vendue, les associés ont le droit de se retirer. Il existe aussi la possibilité de retirer leurs apports en échange de leurs titres. À cet effet, il est important de rédiger un dossier de financement à la création de l’entreprise, qui concorde avec son secteur d’activité, sa zone géographique et surtout ses ententes dans l’avenir.

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *